mtmx

Jojographie

Mathieu

December 10, 2017


Même si je n’étais pas fan je dois avouer que la longévité de Johnny Hallyday ainsi que la variété de ses productions musicales, du yéyé à l’opéra-rock en passant par la country et le rap (si, si), forcent le respect. Difficile de ne pas être touché quand un taulier comme Bertrand Burgalat en parle aussi bien. Son bilan sur scène est impressionnant : plus de 3000 concerts pour une carrière musicale qui aura duré 57 ans. Le site de fans hallyday.com, doté d’un design terriblement Johnny, a recensé l’ensemble de ses performances en y ajoutant quelques anecdotes. Après quelques corrections ou extrapolations sur des données manquantes, voici le nombre annuel de ses concerts depuis sa naissance en 1943:

Après une première à 16 ans dans un petit cabaret icaunais (la belle histoire de l’Escale à Migennes est racontée ici), Johnny va se produire jusqu’à 180 fois en 1963, tout simplement 1 jour sur 2. Si dans les années 1960 il tourne beaucoup à l’étranger et notamment en Europe de l’Est (cf. le récit de ses dates mouvementées en Tchécoslovaquie) pour faire découvrir le rock’n roll à la française, il se recentra sur les scènes françaises à partir de la fin des années 1970.

Même sans connaitre l’affluence de ses concerts, on se doute qu’elle est inversement proportionnelle au nombre de ses concerts : les zéniths de France ont remplacé les petites salles de sous-préfectures et de stations balnéaires.

Pour rentrer dans le détail, le calendrier de ses 3 200 dates :